Présentation
Modèles
Visites

   visiteurs

   visiteurs en ligne

Lettre d'information
Pour avoir des nouvelles de ce site, inscrivez-vous à notre Newsletter.
S'abonner
Se désabonner
82 Abonnés
Informations - Historique

Corsets d'hier à aujourd'hui...


"Contient les forts, soutient les faibles, ramène les égarés." , voilà comment au XVe siècle, un marchand de corset présentait dans sa vitrine ses articles.
Selon les historiens, le corset trouverait son origine de la cote du XI siècle qui était alors une tunique à lacets. Et si l'on remonte plus dans le temps, les femmes grecques et romaines durant l'antiquité portaient une bande d'étoffe baptisée le fasciae. Plus tard, au XV siècle, vint la basquine, un corset sans manches, très ajusté, placé par-dessus la chemise et lacé au dos.
Sa raideur était due à la doublure de toile qui était apprêtée, entièrement piquée et même renforcée par plusieurs fils de laiton. Ce que l'on observe au travers des romans de l'époque, c'est que le corset était objet d'aristocratie et de bourgeoisie. En effet, il était signe de supériorité et de prestige pour les classes dirigeantes et aisées lacées par derrière, il nécessitait l'aide d'un domestique. Symbolisant un corps stylisé, le corset marquait la nécessité de se démarquer du peuple. Ce serait Isabeau de Bavière, femme de Charles VI qui aurait mis à la mode ce corsage renforcé de lames métalliques ou de baleines.
Durant le règne de Louis XIV, le corset porté par les dames de la cour pressait tant leur estomac que leur plexus solaire était beaucoup trop comprimé.

corset

elles s'évanouissaient souvent à tout propos et particulièrement après les repas. Les vapeurs de dames de l'époque n'étaient donc pas de pure coquetterie, mais bien de véritables malaises.
D'ailleurs, lorsqu'une de ces femmes avait un étourdissement, on lui faisait respirer des sels, mais surtout on lui délaçait son vêtement.
Au XVIIIe siècle, l'usage du corset fut d'ailleurs attaqué par les médecins d'Allemagne et d'Italie. Jean-Jacques Rousseau le dénoncera dans " L'Emile ou de l'éducation " ainsi :
" …cet abus poussé…n'y fasse pas à la fin dégénéré l'espèce…
il n'est point agréable de voir une femme coupée en deux comme une guêpe ".

Nouveau modèle : le corset à la Ninon (1810). Il réintroduisait les baleines, mais était coupé assez court et descendait jusqu'à la taille au niveau de laquelle il était rembourré pour donner aux femmes l'opulence souhaitée. Sous l'Empire et la Restauration, le corset règne.
La mode est aux seins très écartés, et on parvient à cette acrobatie mammaire par un savant jeu de baleines.Dans les années 1901-1904, on lance le corset droit devant, au busc sans courbures qui, prenant appui sur le bassin et non sur les basses côtes, vise à ne plus comprimer l'estomac.
La première guerre mondiale portera au corset un coup " fatal ". Sans leur femme de chambre, les bourgeoises abandonnent les toilettes et les dessous compliqués, qui seraient de très mauvais goût au moment où tant d'épouses se retrouvent veuves !
En 1917, les Américaines répondent à l'appel du " War Industries Board " en renonçant à acheter des corsets à baleines d'acier, libérant ainsi 28 000 tonnes de métal, de quoi construire 2 cuirassés. Après la fin du premier conflit mondial, le corset se dédouble autour de la taille et des hanches, la gaine ou maillot ou corset-ceinture et le soutien-gorge fait son apparition.La fin du demi-siècle verra l'arrivée de deux innovations : la guêpière, qui est une tentative de retour aux tailles fines dangereusement serrées et le bustier, commode pour les toilettes de soirées, car il permet d'éviter le port d'une combinaison et par conséquent de bretelles sur les épaules.Mais le corset demeura toujours. Il deviendra plus souple, grâce à de nouvelles matières élastiques, plus de busc ni de ressorts rigides.Il est devenu un élément esthétique agréable à porter qui valorise simplement la silhouette.

Les modèles créés par Sylviane Nuffer en sont la meilleure preuve !


Date de création : 20/11/2007 . 11:34
Dernière modification : 16/04/2011 . 13:53
Catégorie : Informations
Page lue 6641 fois


Imprimer l'article Imprimer l'article

^ Haut ^